PLEURE

Pleure , pleure car tu en as envie , pleure car tu n’en peux plus et que tu le veux , pleure car tu n’attends que ça depuis des années , pleure , pleure pleure.

Pleure car tu aimes ce soulagement que tu es humain , quelle plus belle preuve que de chialer , de te laisser aller , de ne plus se soucier de ce qui t’entoure , de pleurer parce ce que la vie t’encule à sec et pleure car c’est le soir , que personne ne t’entendra hurler tout comme les rires de cette journée n’ont plus d’importances

Pleure car c’est toi , pleure pour toi , pleure pour moi , pleure pour nous NON pleure pour toi non attends pour moi , bordel mais vas t’en s’il te plait ! je veux juste pleurer tu comprends ? sors de ma tête va ailleurs , je m’en fous que tout va bien, je m’en fous d’être heureux tu comprends pas moi je veux juste chialer , me rouler en boule et attendre ce moment comme j’ai attendu de grandir , grandir pour quoi ? pour ne plus pleurer ? super ! merci beaucoup LA VIE!

Pleure car tu en as marre d’attendre , pleure en repensant à ces gens qui te crachent sur la gueule , qui te maudissent en secret , qui te huent lorsque vient ton tour de prendre la parole , pleure.

Pleure dans un métro , au milieu d’une foule qui te dévisage , pleure et non ne te contente pas d’une simple gouttelette , tes yeux sont froids , secs , rugueux , rigide , pleure comme une fontaine , une mère qui a tout perdu , un enfant qui a fait une chute , pleure.

Pleure car tu t’en fous , pleure pour toi ? oui pour toi et rien d’autre , pleure car si c’est la seule chose que tu désires en ce moment c’est bien pour une raison , et ne pleure pas en te disant que ça ne mène à rien car c’est faux , tu pleures bien pour une raison.

Pleure sans en comprendre la raison , pleure pour aller mieux pleure pour aller mieux pleure pour aller mieux.

Pleure car tu le sens monter , tu sens ta gorge te serrer , tes poumons qui hurlent , ta trachée qui se contracte , ton esprit enfumé et tes jambes tremblantes de coton

Et tape , tape tout ce qui se trouve près de toi , sert ton oreiller comme l’unique confident de ton malheur , fond en larme contre un mur , glisse vers le sol et pleure , abandonne le combat , balance ton cendrier , arrache toi les cheveux et pleure.

Pleure pour comprendre , pleure pour sentir , pleure putin de merde ! je te demande qu’un truc pourquoi c’est si compliqué ? pourquoi tu ne veux pas pleurer ! JE TE DEMANDE DE PLEURER ! JE TE DEMANDE DE PLEURER , DE CHIALER , DE TE LIBÉRER !

PLEURE

PLEURE

PLEURE

Fais le s’il te plait j’en ai marre , je veux que tu pleures je veux pleurer mais ça ne vient pas c’est horrible ça reste en moi ne veux pas sortir , je fais tout pour y arriver , je revois tes photos , je revois ensuite les tiennes , je revois ces moments , ces déchirures , ces cassures , pleure d’incompréhension oui pleure justement car tu n’as aucune réponse en main et que c’est le bon moment de tout envoyer foutre

Pleure car tu le dois , pleure car tu le peux , pleure car tu ne veux pas finir sur cette même journée ,ce quotidien lassant qui va finir en sourire crispé , en épaules noués de frustration alors pleure justement pour recommencer , finir et puis repartir.

Allez t’attends quoi je comprends pas ! TU M’ÉNERVES ! PLEURE BORDEL MAIS ALLEZ POURQUOI TU VEUX PAS PLEURER POURQUOI CA SORT PAS POURQUOI TOUT CE QUE J’ENTREPRENDS Y COMPRIS ME LAISSER ALLER FINIS COMME CA…

POURQUOI MÊME CA JE N’Y ARRIVE PAS POURQUOI MA VIE EST PARFAITE POURQUOI ELLE ME DÉTRUIT POURTANT POURQUOI PLEURER POURQUOI POURQUOI

PLEURE POUR EUX , LE MONDE , LES GENS QUI EUX MEME PLEURENT DANS TON EPAULE , CEUX QUI SE MURENT DANS TES BRAS , PLEURE COMME CET HOMME DE FOI , PLEURE COMME CETTE PERSONNE OUI PLEURE

Pleure car il n’est pas la , car il n’existera jamais car il n’est n’est qu’une illusion créé tout les jours , pleure pour cette espoir de merde qui te brûle de l’intérieur et pleure pour ce froid  , ces picotements dans ton ventre qui ne cesse jamais , ces papillons qui te bouffe l’intestin pleure

Je n’y arrive pas….pitié pleure , regarde un film triste , brûle des photos , fais un truc symbolique , écoute une musique triste , regarde un autre film de merde , fais quelque chose ,  pense à ces années dans le noir ou pleurer sembler si facile , au cri de ta mère , aux hurlements de ton père , à ces disputes en écho dans ta mémoire comme un ping pong panthéon de ta souffrance

Pleure un jour , pas pour toujours , un jour , une minute , un fragment de seconde , passe les à pleurer , passe les à te morfondre , sur la mort , sur la vie , sur la joie , sur la peine , sur le monde et sur ces combles d’ironies qui s’abattent sur toi

Pleure car tu les aimes , car tu veux les serrer dans tes bras , pleure de rage , de colère , car la voix dans ta tête te dit le contraire de ne pas pleurer , ne l’écoute pas , chiale comme un gosse , laisse toi aller , ferme les yeux pour accélérer le processus puis recommence pleure

Pleure , pleure , pleure donc !

Pleureras tu un jour foutu idiot  , et si tu n’y arrives pas qu’adviendra t’il de toi , lâche toi , sois toi , sois triste , sois vrai , pleure , pense à ces profs qui ne voient pas tes efforts , à ces railleries d’une enfance misérable , à ces moments à douter

Pense au regret qui t’aspire , penser à ces choses que tu ne peux pas expulser jour après jour , allez pleure pourquoi ça semblait si simple avant ? pense à l’avant et non l’après , et si penser à l’après t’empêche de dormir alors pense au futur , pense a la route , pense au retour et pleure…

Ne bloque plus rien , n’aspire plus ta salive ,  rendors toi , roule toi en boule sur ton matelas , rampe par terre , renverse ta chaise , balance du verre contre les murs et ton portable contre le placard , agis comme un forcené , un taré émotif , un lunatif extrême

Et pleure.

Pleure putin.

Pleure…